Français | English | Español  

Allaitement la nuit et sommeil de maman

Si devenir maman est l'un des plus beaux cadeaux de la vie, cela n'en est pas moins difficile... Accueillir un nouveau-né à la maison chamboule notre organisation, nous questionne, nous inquiète parfois. L'allaitement est une source de préoccupation chez de nombreuses femmes. Si vous allaitez et que vous avez besoin de conseils, nous sommes là pour vous aider. Cet article présente toutes les astuces pour faciliter la période de l'allaitement la nuit, pour que vous puissiez vous occuper de bébé sans vous épuiser.

Allaitement la nuit, jusqu'à quand ?

La question récurrente en termes d'allaitement est bien celle de sa durée. Pour comprendre cette notion, il faut comprendre pourquoi le bébé se réveille en pleine nuit. Le nourrisson, lorsqu'il a moins de 4 mois, ne fait pas encore la différence entre le jour et la nuit. Tout cela va se mettre en place avec le temps, afin que le cerveau du bébé soit suffisamment mature pour comprendre ce rythme circadien. C'est vers l'âge de 4 mois que le bébé fera la différence entre la nuit et le jour, l'éveil et le sommeil. Comme pour tout, il y a des exceptions ! Ne vous tracassez pas si votre enfant ne se réveille plus la nuit avant ses 4 mois ou s'il se réveille encore après cet âge. Chacun de nous étant unique, l'âge de 4 mois reste une moyenne et ne doit pas créer une appréhension si votre enfant n'y correspond pas. Actuellement, il est admis que le bébé arrive à faire des nuits complètes entre 4 et 6 mois.

allaitement la nuit

Allaitement la nuit, comment de reposer ?

Demander de l'aide à son conjoint

Demander à son partenaire de se lever pour aller chercher bébé ou pour le changer n'est pas un aveu de faiblesse ! Si vous vous sentez trop fatiguée, il est important de solliciter votre conjoint. Il sera ravi de pouvoir vous aider et de prendre du temps pour son enfant. Si l'allaitement est une relation intime entre la mère et son enfant, cette période ne doit pas laisser le papa de côté. S'il ne peut pas vous remplacer pour tout, laissez-le gérer ce qu'il peut : bercer bébé, le recoucher, le changer... Cela vous évitera de vous épuiser et facilitera le développement du lien père/nourrisson.

Tirer son lait

En plus de soulager les seins engorgés, tirer votre lait a aussi d'autres bienfaits ! Vous pourrez conserver votre lait dans un biberon pour que le papa puisse le donner à bébé pendant la nuit. Vous pourrez dormir davantage sans que votre enfant soit privé des bienfaits d'un lait maternel. Un lait fraîchement tiré se conserve 4 heures à température ambiante, 8 jours au réfrigérateur ou 6 mois dans le congélateur du réfrigérateur. Attention à ne pas faire bouillir le lait en le réchauffant pour ne pas lui faire perdre ses bienfaits. Le donné à bébé doit être tiède (pas plus de 37°).

biberon papa

Laisser gérer papa pour se reposer

Même si prendre à cœur son rôle de mère est essentiel, il faut aussi savoir se reposer. Ne culpabilisez pas de laisser votre conjoint s'occuper de bébé ! Cela l'aide à trouver sa place de père dans cette période si particulière qu'est l'allaitement. Restez au lit et laissez votre conjoint aller chercher bébé. Cela favorisera le développement de leur relation et vous permettra de garder les yeux fermés un peu plus longtemps ! Il est normal de se sentir fatiguée lors de la période d'allaitement. L'important est surtout de savoir le reconnaître et d'accepter de ne pas gérer toutes les situations seule. Le papa sera ravi de vous épauler.

Définir qui doit se lever avant de se coucher

Avant de vous coucher, déterminez qui va se lever pour aller voir bébé cette nuit. De cette façon, lorsque vous l'entendrez pleurer, vous serez sûre que vous pouvez rester tranquillement au lit sans vous alarmer... Votre conjoint gère !

Essayez de vous endormir, même pour quelques minutes

Une fois que bébé réclame, ne vous fixez pas l'objectif de rester éveillée jusqu'aux prochains pleurs, par peur de devoir vous lever de nouveau. Un sommeil entrecoupé reste meilleur qu'un réveil nocturne prolongé. Chaque minute à somnoler ou à dormir d'un sommeil léger est efficace pour votre repos. Vos hormones de mère allaitante vous permettent de vous réveiller et vous rendormir plus rapidement, la nature est bien faite !

Faire des siestes en même temps que votre enfant

Un bébé a besoin de beaucoup plus de sommeil qu'un adulte. Et pour cause : son cerveau et son corps entier travaillent dur pour se développer. Cela demande beaucoup d'énergie et donc beaucoup de repos. Mais pourquoi ne pas profiter de ces moments pour vous reposer aussi ? Quand bébé dort, maman aussi ! Si vous avez peur d'être dérangée, demandez à votre conjoint de prendre le relais le temps de votre pause. Un somme de quelques minutes peut déjà vous redonner l'énergie dont vous avez besoin. Si vous voulez profitez les moments sans bébé pour faire les tâches ménagères, elles peuvent sûrement attendre, ou un proche peut le faire pour vous.

Faire dormir bébé dans votre chambre

Lorsque la fatigue prend le dessus, il est difficile de ne pas craquer. La solution à votre problème réside entre autres dans le cododo ! Codo-quoi ? Le cododo, c'est tout simplement, partager sa chambre ou son lit avec bébé. Pourquoi faire cela ? Tout simplement car cette technique vous évitera de vous lever en pleine nuit pour nourrir bébé. Des études prouvent l'effet protecteur de cette pratique notamment contre la mort subite du nourrisson. Bien entendu, si le bébé n'a pas son propre lit, il faudra que vous vous sentiez à l'aise pour le prendre à vos côtés. Le cododo est un allié de taille pour votre repos. Le bébé y trouvera aussi un confort car il ressentira la présence et la protection que vous lui apportez.

Avoir un lit cododo

Si la pratique du cododo vous tente, vous pourrez trouver des "lits cododo" adaptés à celle-ci. Le principe est simple : le lit du bébé est collé au vôtre et il suffit de tendre les bras pour récupérer votre enfant et le mettre au sein. L'avantage du lit cododo est que vous n'aurez pas à vous lever pour prendre bébé, donc vous pourrez poursuivre un sommeil léger pendant que vous allaitez. Vous vous sentirez plus reposée et votre conjoint aussi. C'est un accessoire d'allaitement indispensable !

lit cododo

Porter un pyjama d'allaitement

Pour faciliter l'allaitement la nuit, rien de mieux qu'un pyjama adapté ! Le pyjama d'allaitement a été conçu pour que les femmes puissent allaiter sans avoir de difficulté à se dévêtir en pleine nuit. Le t-shirt possède des zips invisibles qui permettent de découvrir le sein facilement. La taille est large pour que vous soyez à l'aise et que vous puissiez le porter même pendant la grossesse. Véritable outil pour les mamans, ce pyjama pourrait se révéler indispensable durant la période de l'allaitement du nuit. Son design unique vous permettra d'allier style et praticité jusqu'au bout de la nuit.

 Pyjama d'allaitement Love Drunk de June 22

Allaiter couchée

Pour conserver votre état de sommeil, évitez de vous lever en pleine nuit. Rester allongée pour allaiter la nuit vous aidera à garder un état somnolent et facilitera votre sommeil par la suite. Pour allaiter la nuit, il vaut mieux opter pour une position confortable. Vous pouvez même garder les yeux fermés pendant que bébé se nourrit. Les avantages de ce type d'allaitement ne s'arrêtent pas à votre confort ! Il serait très positif pour le bébé lui-même. Dans cette position, il pourra s'endormir directement après la tétée (ce qui est commun puisque le bébé a tendance à s'endormir en tétant). De cette manière, il est moins difficile de le rendormir et vous perdrez moins de temps de sommeil. Si votre bébé a encore quelques reflux, je vous conseille d'allaiter avec votre bras sous sa tête pour qu'elle soit surélevée par rapport à son estomac.

Ne pas changer bébé systématiquement

Les mamans très précautionneuses seront tentées de changer bébé lors de ses réveils nocturnes. Rassurez-vous, si vous ne le faites pas, cela ne fait pas de vous une mauvaise mère ! Au contraire, les couches ont été étudiées de façon à ce que votre bébé bénéficie du plus grand confort, toute la nuit. Se lever pour aller le changer ne fera qu'aggraver votre état de fatigue... Essayez de limiter les changements de couches durant la nuit pour ne pas avoir à vous lever trop souvent. La seule réelle indication du changement de couche la nuit serait une fuite. Si c'est le cas, vous pouvez demander à votre conjoint d'aller changer bébé. Pour vous assurer de son confort, vous pouvez lui passer une crème sur les fesses avant de le langer pour la nuit. Cela évitera l'éventuel problème des "fesses rouges".

Avoir une veilleuse

Comme nous l'avons évoqué précédemment, le nourrisson ne fait pas encore le lien entre l'obscurité et la nuit ou la lumière et le jour. Pour ne pas perturber son apprentissage naturel de ce cycle, il vaut mieux éviter d'allumer une lumière en pleine nuit. Évidemment, vous aurez besoin d'un minimum de luminosité pour voir votre enfant lors de l'allaitement la nuit ! C'est là que la veilleuse s'avère être précieuse pour les nuits de bébé. Sa faible luminosité éclaire suffisamment pour que vous puissiez vous occuper du petit, sans pour autant éblouir (ni lui ni vous). L'ambiance sombre d'une pièce rappellera à l'enfant qu'après son court réveil, il faudra retourner dormir !

Ne pas utiliser son téléphone

Pour mieux dormir, il est déconseillé de regarder des écrans à lumière bleue lors de vos réveils nocturnes. Cette lumière risque de créer une sensation d'éveil et vous aurez plus de difficultés à vous rendormir.

L'allaitement est un moment fort qui crée un lien unique entre vous et votre bébé. S'il n'est pas toujours aisé, sachez que cette période vous apportera, à vous comme à lui, de nombreux bénéfices. Pour lutter contre la fatigue, n'hésitez pas à solliciter votre conjoint, il sera heureux de participer à sa façon à ce moment fort qu'est l'allaitement. Ces conseils sont là pour vous guider, mais n'oubliez pas de vous fier à votre instinct maternel ! Vous savez mieux que personne ce qui est bon pour vous et pour votre enfant.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés