Le portage physiologique, c'est quoi ?!

Chez June 22 vous m’entendez souvent parler de portage physiologique.

Mais qu’est ce que ça veut dire ? Qu’implique un portage physiologique et quelles peuvent-être les conséquences en cas de portage non-physiologique ?

Je vais vous donner quelques réponses dans cet article...

Déjà, partons d’un constat simple. Lorsque les bébés naissent, toutes les zones de leur squelette ne sont pas ossifiées, les articulations sont très souples et en cours de formation.

De mauvaises positions peuvent par exemple gêner le développement du cartilage et l'emboîtement correct des articulations. On parle principalement de la colonne vertébrale et des hanches.

En général quand on pense porte-bébé non physiologique on a de suite l’image des porte-bébés qui soutiennent uniquement par l’entre-jambe et qui offrent donc un seul point d’appui laissant bébé dans une position très verticale, les jambes qui pendouillent. Cela peut avoir comme conséquence un problème d'emboîtement des vertèbres.

Un portage physiologique doit garantir au bébé une position « dos arrondi », les genoux plus hauts que les fesses. Un peu comme la position qu’il avait dans votre ventre tout au long de votre grossesse.

On pourrait croire qu’un bébé qui a les jambes très libres et qui gigotent dans tous les sens c’est super, et bien non ! Cela peut entraîner de graves problèmes de hanches comme la dysplasie ou la luxation. Aie aie !

Le fait d’avoir un moyen de portage réglable est aussi un point important. Bébé grandit et nous n’avons pas tous la même morphologie. Cela permet de garder bébé à "hauteur de bisous", une règle importante du portage physiologique qui permet un maintien sans contrainte de la tête de bébé.

Voilà, j’espère avoir éclairci un peu le sujet qui est loin de pouvoir tenir en un seul article.

A très vite – Audrey

Ps 1 : vous pouvez retrouver une liste de monitrices de portage ici 

Ps 2 : retrouvez les vidéos tutos ici

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés